THIERRY GHISLAIN

Thierry Ghislain, Ph.D., M.B.A. a rejoint la CRIEC-B en Octobre 2015 en tant que responsable du laboratoire de chimie analytique.

Le Dr. Thierry Ghislain a commencé son parcours universitaire par un diplôme de Technicien Supérieur en chimie obtenu en 2003 à l’Institut Universitaire de Technologie (IUT) à Aix-Marseille Université (Marseille, FRANCE). Durant cette période, il effectua un stage au Laboratoire d’Analyses Radiochimiques et Chimiques (LARC) au Commissariat à l’Energie Atomique (CEA) de Cadarache (Saint-Paul-lès-Durance, FRANCE) et travailla notamment sur la quantification de composés organiques et de cations par électrophorèse capillaire. Il décida ensuite de poursuivre des études plus théoriques et a obtenu en 2004  sa Licence de chimie de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse (Avignon, FRANCE). Deux ans plus tard, il obtient un Master 2 en chimie analytique.

Durant la première année, il travailla au Laboratoire de Chimie Inorganique de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (ETH) (Zurich, SUISSE), sous la direction du Pr. Detlef Günther. À la même période, il participa à la construction d’un système de Spectroscopie de Dissociation par Induction Laser (LIBS). Lors de la deuxième année, il travailla sous la direction du Pr. Laurence Charles (équipe de spectrométrie de masse) au Laboratoire de Chimie Provence (LCP) à Aix-Marseille Université (Marseille, FRANCE). Au cours de ce stage de fin d’études, il étudia l’influence des analyseurs de masse triple quadripôle et trappe ionique sur la détermination de l’excès énantiomérique par spectrométrie de masse (méthode cinétique du Pr. R. Graham Cooks).

En 2011, il obtient son Doctorat en Géosciences/Chimie analytique à l’Université de Lorraine (Vandoeuvre-lès-Nancy, FRANCE) sous la direction du Dr. Raymond Michels (Laboratoire Géoressources) et du Dr. Pierre Faure (Laboratoire Interdisciplinaire des Ecosystèmes Continentaux (LIEC)) sur la caractérisation de la matière organique et du pétrole par couplage entre la chromatographie d’exclusion stérique, la spectrométrie de masse haute résolution (Q-TOF) et les sources d’ionisation à pression atmosphérique (ESI, APCI et APPI). Il développa également un modèle mathématique pour l’interprétation de l’origine des sources de pollution par spectrométrie de masse et des analyses mathématique et statistique.

À la fin de sa thèse, il fut recruté par le Pr. Wolfgang Schrader (groupe de spectrométrie de masse) pour continuer ses recherches sur les couplages en chromatographie et la spectrométrie de masse appliqués à la caractérisation du pétrole et de ses dérivés (spectromètres de masse 7 et 12 T-FTICR et Orbitrap) au Max-Planck-Institut für Kohlenforchnug (Mülheim-an-der Ruhr, ALLEMAGNE).

Voulant s’orienter davantage vers les énergies renouvelables, le Dr. Ghislain a rejoint en 2013 le groupe de recherche en Génie des Réactions pour l’Environnement et des Energies Renouvelables (GREENER) au laboratoire Réactions et Génie des Procédés (LRGP, Nancy, FRANCE) en collaboration avec le Dr. Anthony Dufour et le Dr. Guillain Mauviel pour continuer à développer les couplages entre la chromatographie et la spectrométrie de masse, mais aussi par analyse directe en Désorption/Ionisation Laser (LDI-FTICRMS) en collaboration avec le Pr. Frédéric Aubriet et le Dr. Vincent Carré. En parallèle, il obtint un Master en Business Administration (MBA) à l’Institut Supérieur d’Administration et de Management et Institut d’Administration des Entreprises (ISAM-IAE) en 2015 (Nancy, FRANCE).

Son vaste parcours lui a ainsi permis d’occuper la plupart des postes en chimie analytique, de technicien à ingénieur puis chercheur et finalement responsable du laboratoire de chimie analytique. Aujourd’hui, il collabore avec la plupart des autres plateformes de la CRIEC-B afin d’apporter des solutions aux différents problèmes analytiques.

LABORATOIRE DE CHIMIE ANALYTIQUE

L'équipe de la Chaire dispose également de son propre Laboratoire de chimie analytique où les étudiants et chercheurs de la CRIEC-B peuvent bénéficier de la présence de systèmes de chromatographie liquide (HPLC), de système de chromatographie liquide à ultra-haute performance couplée à la spectroscopie de masse à temps de vol (UHPLC-TOF), de systèmes de chromatographie en phase gazeuse (GC-TCD/FID et GC-FID), d'un système de chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectroscopie de masse (GC-MS).

ANALYSE CONTRACTUELLE

    • HPLC
    • UHPLC-MS/TOF
    • GC-MS
    • TGA-FTIR
    • Viscosimétrie
    • GC-FID/TCD
    • Titrateur Acido-Basique et Karl Fisher
    • Gravimétriques (analyses humides sur la biomasse selon les normes ASTM et TAPPI)
    • Acides organiques
    • Glucides
    • Furanes et dérivés
    • Phénoliques simples (HPLC)
    • Phénoliques simples (GC-MS)
    • Analyses de gaz (alcanes, CO, CO2)
    • Perméation de gel – analyses de la lignine et des fragments
    • Exclusion stérique – analyses de la cellulose et de ses dérivés
    • Qualification des molécules issues de la lignine
    • Polyphénols
    • TGA de carburants liquides et solides
    • Viscosimétrie classique ou en solution très acide
    • Analyses de Karl-Fisher

Emmanuelle Bahl

e-bahl_site_web

Détentrice d’un diplôme de technicienne de laboratoire en biotechnologie (2013), ainsi que d’un baccalauréat en chimie de l’Université de Sherbrooke (2016), Emmanuelle a rejoint le laboratoire de chimie analytique de la CRIEC-B en mai 2016 afin d’y effectuer une Maîtrise. Ses travaux portent essentiellement sur l’étude des oligomères de la lignine par différentes méthodes analytiques, comme la chromatographie en phase liquide et gazeuse, la spectrométrie de masse, et bien plus encore.

Joanie Lessard

joanie

Joanie a complété son baccalauréat en chimie à l’Université de Sherbrooke en 2015. Elle a fait son projet de fin d’études dans les laboratoires de la CRIEC-B pour la mise en place du système d’analyse de thermogravimétrie couplée à la spectroscopie infrarouge (ATG-FTIR). Elle a également complété deux stages chez Enerkem durant ses études sous-graduées. À présent, elle effectue son projet de Maîtrise dans le laboratoire de chimie analytique sur la caractérisation du procédé d’hydrolyse de la cellulose à l’aide de différentes méthodes analytiques en collaboration avec la plateforme 1.